Retour à tous les conseils Abonnez-vous à notre infolettre

Prévenir les accidents du travail en milieu isolé

Le travail dans des lieux éloignés est une réalité à laquelle sont confrontées de nombreuses personnes dans le cadre de leurs fonctions. L’absence d’un moyen de communication efficace peut s’accompagner de différents risques pour la sécurité des travailleurs.

La suite
  • #accident
  • #prévention
 Prévenir les accidents du travail en milieu isolé

Le cellulaire est un moyen de communication efficace et, somme toute, fiable, mais qu’en est-il en l’absence de réseau? En situation d’urgence, ceci peut vite devenir problématique lorsque le travailleur est difficile à rejoindre. Heureusement, l’adoption de certains appareils jumelée à une bonne procédure de travail permet de pallier ce problème.

Qu’est-ce qu’un travail en milieu isolé?

Le travail en milieu isolé est un travail effectué dans un endroit où le réseau cellulaire n’est pas optimal ou même inexistant. C’est un lieu où il est difficile, voire même impossible, de communiquer pour obtenir une assistance immédiate. Les milieux isolés sont souvent situés en pleine forêt, en terrain montagneux, sous la terre etc.

Quels sont les risques?

Les risques en milieu isolé sont nombreux et varient en fonction de l’environnement.
Voici les risques les plus fréquents :

  • Perdre son chemin;
  • Agression par un individu et/ou un animal;
  • Trébucher et se blesser sérieusement;
  • Piqûre d’insecte entraînant une allergie;
  • Ensevelissement (travail sous terre);
  • Problèmes de santé (malaise, perte de conscience, épilepsie, …) ;

Qu’est-ce que la règlementation dit à ce sujet?

L’article 322 du Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST) mentionne que: « Lorsqu’un travailleur exécute seul un travail dans un lieu isolé où il lui est impossible de demander de l’assistance, une méthode de surveillance efficace, intermittente ou continue, doit être mise en application ». La règlementation n’interdit pas le travail en milieu isolé. Cependant, l’employeur est tenu de mettre en place des moyens concrets pour assurer la santé et la sécurité du travailleur en cas de problème.

L’employeur doit donc :

  • Assurer une communication bidirectionnelle avec le travailleur qui sera en milieu isolé ;
  • Avoir un plan de route claire avec le trajet emprunté, ainsi que la zone où se déroulent les travaux;
  • Dans le cas où le point 1 est impossible à assurer, un système de localisation et de détection doit être mis en place.

Si un travailleur est seul, mais qu’il possède un système de communication bidirectionnel qui lui permet d’entrer en communication rapidement et facilement avec les secours, l’exigence de surveillance de l’article 322 du RSST ne s’applique pas.

5 équipements de communication pour le travail en milieu isolé

Le téléphone satellite
Envoie et reçoit des messages textes et des appels
Utilisation à l’extérieur selon les conditions prescrites par le fabriquant
Fonctionne en connexion directe avec un satellite en orbite

Une radio portative VHF
Envoie et reçoit des signaux aux systèmes de communication VHF à proximité
Utilisation en terrain vague (ne pas utiliser en terrain forestier ou montagneux)

Une balise de type « Spot »
Envoie des données de localisation périodiquement
Envoie des messages textes et des alarmes
Utilisation à l’extérieur seulement
Fonctionne avec un satellite en orbite et un système GPS

Tour de communication radio
Envoie et reçoit des messages textes et des appels
Utilisation pour de courtes distances (ex. rayon de 10 km)
Fonctionne à l’intérieur et à l’extérieur sous certaines conditions

Radio FM style Walkie-Talkie 
Envoie et reçoit des appels pour de courtes distances
Fonctionne à l’intérieur et à l’extérieur

Tout est une question de planification!

Dans le monde de la prévention, la clé du succès est une bonne planification! Il faut absolument prévoir l’imprévisible et déterminer des moyens de contrôle avant que des incidents ne surviennent. Lorsqu’un bon plan de prévention est mis en place, le résultat est souvent proactif plutôt que réactif. Voici nos conseils pour planifier le travail en milieu isolé :

– Cartographier les zones qui ne sont pas couvertes par le réseau de communication cellulaire;
– Répertorier les tâches qui sont dans une zone isolée;
– Éliminer ou limiter les tâches qui se font en lieu isolé. Si cela est impossible, vérifier la possibilité que le travailleur soit accompagné;
– Fournir un système de communication bidirectionnelle. Si cela est impossible, fournir des systèmes de localisation/détection et assurer une supervision accrue ;
– Établir une procédure claire de communication et de supervision lors des sorties en lieu isolé;
– Former et informer les travailleurs sur le travail en milieu isolé;
– Fournir les équipements de premiers soins et de premiers secours nécessaires.

Garder la ligne!

Le travail dans des lieux éloignés est une réalité à laquelle sont confrontées de nombreuses personnes dans le cadre de leurs fonctions. L’absence d’un moyen de communication efficace peut s’accompagner de différents risques pour la sécurité des travailleurs et c’est pourquoi l’employeur doit mettre en place des outils ainsi que des mécanismes de prévention.

Vous avez des questions sur la prévention des risques en milieu de travail ? Contactez notre équipe d’experts en santé et sécurité au travail.

Vous aimeriez également

Abonnez-vous à notre infolettre

Comment se conformer aux nouvelles obligations SST

Découvrez comment le service de mutuelle de prévention est idéal pour répondre à plusieurs de vos nouvelles obligations SST.

Gestion des accidents du travail hors du Québec

Au Québec, l’employeur a souvent l’impression que le médecin traitant est roi et maître de l’issue du dossier, les politiques et philosophies diffèrent dans les autres provinces. Découvrez les distinctions notables entre le Québec et le reste du Canada.

Contraintes thermiques : Travailler au froid en toute sécurité

Découvrez les dangers du travail au froid pour vos employés ainsi que l'importance pour l'employeur de les sensibiliser.