Retour à tous les conseils Abonnez-vous à notre infolettre

Comprendre et identifier les risques psychosociaux au travail

Maintenant inclus dans l’analyse du milieu de travail, les risques psychosociaux font partie intégrante des processus de la gestion de la santé et de la sécurité du travail en place chez les employeurs.

La suite
  • #risquespsychosociaux
  • #travail
Comprendre et identifier les risques psychosociaux au travail

De nouvelles obligations pour les employeurs du Québec

Adoptée depuis peu par l’Assemblé nationale, la Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail introduit l’obligation légale pour tout employeur de gérer les risques psychosociaux (RPS) au sein de son organisation.  Cette obligation est entrée en vigueur le 6 avril 2022.

Maintenant inclus dans l’analyse du milieu de travail, les risques psychosociaux font partie intégrante des processus de la gestion de la santé et de la sécurité du travail en place chez les employeurs. Il est important de bien comprendre ce que sont les RPS et leurs impacts potentiels sur les employés et l’organisation afin de mettre en place des moyens pour gérer ces risques de manière efficace et efficiente.

Un rappel de la définition des risques psychosociaux 

Les risques psychosociaux du travail sont des facteurs liés à l’organisation du travail, aux pratiques de gestion, aux conditions d’emploi et aux relations sociales. Ces facteurs augmentent la probabilité d’engendrer des effets néfastes sur la santé physique et psychologique des travailleurs. Les principaux risques psychosociaux sont : la charge de travail, l’autonomie décisionnelle, la reconnaissance, le soutien social et le harcèlement psychologique.

>> Téléchargement : Obtenez des outils exclusifs pour répondre à vos nouvelles obligations SST

Les impacts des risques psychosociaux

Sur les travailleurs

Les impacts des RPS sur les travailleurs sont plus importants que l’on peut penser. Ils peuvent développer des problématiques de santé physique et psychologique (anxiété, dépression, troubles du sommeil, maladies cardiovasculaires, troubles musculosquelettiques, abus de substances, etc.), ce qui peut entraîner des absences au travail. De façon plus générale, les travailleurs exposés aux RPS ont aussi une moins grande satisfaction au travail, un engagement diminué et une productivité réduite.

Sur les organisations

Les RPS peuvent aussi affecter les finances de l’organisation, par exemple, avec l’augmentation des coûts reliés à l’absentéisme, au roulement du personnel, au recrutement et à la formation des nouveaux travailleurs. Cela peut aussi affecter les produits et services en réduisant leur qualité, sans compter les impacts directs sur la réputation, la rentabilité ainsi que l’atteinte des objectifs organisationnels. Il est donc utile pour tout employeur de connaître la perception des employés au sujet des RPS présents dans leur milieu de travail.

Comprendre les RPS et cibler ceux présents dans votre organisation

Présents dans tout type d’organisation, les RPS sont notamment liés aux tâches et aux procédures de travail à réaliser, à l’environnement et à l’organisation du travail, de même qu’au type de supervision en place.

Voici quelques ressources pour mieux les comprendre :

Formation sur les risques psychosociaux en milieu de travail

Institut national de santé publique du Québec – INSPQ

Centre canadien d’hygiène et de sécurité du travail

Pour connaître les risques psychosociaux spécifiques à votre organisation, il est judicieux de lancer un sondage confidentiel auprès de vos employés ou d’utiliser les services d’un professionnel en prévention des risques SST.

Comment gérer proactivement et efficacement les RPS?

Les moyens utilisés pour gérer les risques psychosociaux peuvent être adaptés pour chacune des organisations. En effet, il n’est pas réaliste de penser qu’une PME disposant de ressources financières, matérielles et humaines limitées puisse mettre en place un système de gestion aussi développé qu’une grande organisation disposant de ressources dédiées. Dans le même ordre d’idées, une organisation manufacturière n’a pas les mêmes préoccupations qu’une entreprise de services.

Cependant, il existe des facteurs de succès applicables à tous pour garantir une gestion efficace et efficiente :

  • Démontrer l’engagement et le leadership de l’équipe de direction pour garantir le succès de la démarche
  • Impliquer et faire participer les travailleurs dans les processus de gestion des RPS
  • Garantir la confidentialité des données recueillies lors de l’analyse des RPS et mettre en place une collecte de données adaptée pour cibler les besoins et dégager les priorités
  • Élaborer un plan d’action découlant des besoins et des priorités dégagés
  • Évaluer les actions réalisées et appliquer les correctifs (si nécessaire)
  • Utiliser des procédures efficaces visant le maintien et le retour au travail des travailleurs

Pour en savoir plus sur la gestion efficace des risques psychosociaux, n’hésitez pas à contacter notre équipe de professionnels qui saura vous guider et vous accompagner dans l’implantation de votre démarche.

Vous aimeriez également

Abonnez-vous à notre infolettre

La violence conjugale, l'obligation des employeurs

Depuis le 6 octobre 2021, les employeurs du Québec doivent protéger leurs employés face à des situations de violence conjugale, familiale ou à caractère sexuel qui pourraient survenir sur les lieux de travail.

Présentation du nouveau formulaire d’assignation temporaire de la CNESST

Tel qu’annoncé par la CNESST, depuis le 6 octobre 2022, de nouveaux changements à la loi sur les accidents du travail et maladies professionnelles entrent en vigueur. Ainsi, un nouveau formulaire d’assignation temporaire est maintenant obligatoire.

Nouveau PDG pour le groupe MEDIAL

À l’aube du 30e anniversaire de l’entreprise et alors que celle-ci connaît une belle croissance, le Président du Conseil de MEDIAL, Marcel Curodeau, a le plaisir d’annoncer la nomination du nouveau Président-Directeur général (PDG) du Groupe MEDIAL.