Comment prévenir le harcèlement au travail ?

Québec, le 25 octobre 2017 - Comment faire pour prévenir les cas de harcèlement dans votre environnement de travail ? En premier lieu, il faut appliquer une politique de tolérance zéro.

 

Selon la Loi sur les normes du Travail (L.R.Q., chapitre N-1.1), le harcèlement psychologique au travail se définit par une conduite vexatoire qui se manifeste par des comportements, des paroles ou des gestes répétés :

  • Qui sont hostiles ou non désirés ;
  • Portant atteinte à la dignité ou à l’intégrité psychologique ou physique du salarié ;
  • Et qui entraîne, pour celui-ci, un milieu de travail néfaste.

Suivez notre formation en ligne pour apprendre à reconnaitre les signes de harcèlement.

 

La direction endosse à ce titre la responsabilité de la conduite de ses employés. De plus, elle s’engage à mettre à la disposition de ses employés un environnement de travail exempt de harcèlement de la part des tiers (fournisseurs, distributeurs, visiteurs, etc.).

 

Par exemple, un employeur peut désigner une personne ressource qui s’occupe de ces problèmes, mettre en place une politique sur le respect et avoir une procédure interne pour enquêter sur une plainte de harcèlement psychologique.

 

Si une personne croit être victime d’une quelconque forme de harcèlement, elle doit le signaler le plus tôt possible à la direction afin que les mesures nécessaires soient entreprises le plus rapidement possible.

 

En ce qui concerne le harcèlement sexuel, ce dernier pourrait notamment se présenter sous les formes suivantes :

  • Des contacts physiques non désirés, tels que des attouchements, des pincements, des empoignades, des frôlements;
  • La sollicitation de faveurs sexuelles non désirées des commentaires inappropriés d’ordre sexuel, des remarques sur le corps de la victime ou sur son apparence, des plaisanteries qui dénigrent l’identité sexuelle ou l’orientation sexuelle de la victime;
  • Des questions intimes;
  • Des regards concupiscents, notamment dirigés sur les parties sexuelles de la victime;
  • Des sifflements;
  • L’affichage de photographies pornographiques.

Le salarié peut aussi exercer le recours prévu par la Loi sur les normes du travail ou encore celui prévu à sa convention collective. Le recours en cas de harcèlement psychologique au travail doit être exercé dans un délai de 90 jours après la dernière manifestation.

 

MEDIAL recommande aux employés et gestionnaires de suivre une formation spécialisée sur le cadre juridique entourant le sujet.

Pour obtenir davantage de conseils, n’hésitez pas à nous contacter ou à nous joindre par téléphone au numéro ici-bas.

Sources : CNESST. Le harcèlement sexuel au travail.

Les articles publiés par MEDIAL Services-conseils SST ne reflètent que l’opinion de leurs auteurs et ne constituent pas un avis juridique.

-  30  -

Information

Samuel Latour
Conseiller en services SST
418-682-9909 #254

Contacter 

Samuel Latour
Retour aux actualités